Le documentaire déjà récipiendaire du prix du Meilleur court documentaire international du Golden State Film Festival qui s’est tenu à Hollywood, pourrait être nominé pour l’Oscar dans la catégorie Court métrage documentaire, le 15 décembre prochain.

Anthony Merchak sera ainsi le premier réalisateur libanais à figurer dans cette catégorie pour un documentaire tourné le jour de l’explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020. Il raconte ainsi, durant 25 minutes, les péripéties vécues par lui qui se trouvait à peine à un kilomètre de l’épicentre de l’explosion et des personnes, victimes comme lui du drame.

Pour rappel, l’explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium stockés de manière inadéquate à l’intérieur du hangar 12 du port de Beyrouth a entrainé la mort de plus de 238 personnes selon le dernier bilan officiel et blessé plus de 6500 personnes. Pour l’heure, l’enquête, qui semble s’acheminer vers une cause accidentelle concernant l’explosion et portant désormais sur la délimitation des responsabilités de chacun et menée par le juge d’instruction Tarek Bitar bute sur la question de l’immunité parlementaire accordée à l’ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil, des travaux publics Ghazi Zoaiter, des transports Youssef Khalil, de l’intérieur Nouhad Machnouk et même du premier ministre Hassan Diab qui refusent tous d’être interrogés par lui. Avec cette enquête, les libanais ont découvert l’ampleur de la corruption qui gangrénait l’administration du port de Beyrouth et au-delà les administrations publiques libanaises et les liens de ces derniers avec la classe politique traditionnelle.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?