Après la Fransabank, c’est au tour de la BLOM Bank de voir ses biens être mise sous scellé à Tripoli au Nord du Liban sur décision du juge Bassem Nasser en charge de l’application des peines sur base d’une plainte déposée par Mazen Ahmad al Mir. Il s’agit notamment des succursales situées dans les rues de al-Zahiriyya, de Bolivar, d’Abi Samra et d’Azmi.

Le plaignant avait déposé plainte sur au gel de son épargne estimée à 437 666 USD depuis la mise en place d’un contrôle informel des capitaux.

Cette décision concerne les actifs et les biens de la banque mais non les fonds des déposants et intervient 2 jours après la mise sous séquestre des biens de la Fransabank à Beyrouth par la juge d’application des peines Mariana Anani sur base d’un dossier similaire;

Cette information intervient également alors que l’Association des Banques du Liban a annoncé une grève “d’avertissement” de 2 jours pour protester contre les procédures judiciaires en cours à l’encontre de ses membres et de ses dirigeants.

Le premier ministre Najib Mikati, par ailleurs actionnaire d’une des plus importantes banques du pays a ainsi estimé que les actions judiciaires intentées contre les banques “sont incorrectes et sapent la confiance qui reste” envers le système bancaire.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.