Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

La livre libanaise semble encore perdre du terrain face au dollar au marché noir, avec un taux de parité de 4180 LL/USD à l’achat et de 4240 LL/USD à la vente.

La parité dite du marché reste fixée à 3200 LL/USD et le taux officiel est inchangé à 1507 LL/USD.

Cette information intervient alors que la grève des agents de change officiels se poursuit pour une troisième semaine. Ils entendent protester contre l’arrestation de plusieurs dizaines de leurs membres dont le président et le vice-président de leur association, pour manipulation du cours de la Livre Libanaise.

Par ailleurs, on a appris de source médiatique hier que le Fonds Monétaire International interroge les autorités monétaires et plus particulièrement le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé sur l’existence de 3 voire même 4 taux de change. Ils souhaiteraient voir instaurer un seul taux de change entre livre libanaise et monnaies étrangères.

Aussi le gouverneur de la BDL serait sur la sellette pour refuser d’indiquer les véritables chiffres concernant les pertes du secteur financier, estimé à 83.5 milliards de dollars par les autorités libanaises et à 100 milliards de dollars par le FMI sur la base du taux de change officiel. Les négociations avec le Fonds pourraient se compliquer, en raison de ce refus, notent les mêmes sources.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.