La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

La production d’électricité publique devrait encore se réduire avec l’arrêt prochain de la production de la centrale thermique de Deir Ammar au Nord du Liban. Seront seulement disponibles 100 mégawatts et cela jusqu’au 25 mai, en raison du retard pris par un tanker à arriver au Liban.

La cargaison à bord de celui-ci devrait encore être déchargée après avoir subi des tests en vue de vérifier la conformité du fioul présent à son bord par les laboratoires locaux du ministère de l’énergie et par le bureau Veritas de Dubai.

La production d’électricité devrait ensuite reprendre à hauteur de seulement 450 mégawatts, fournissant ainsi seulement 1 heure d’électricité par jour.

Pour rappel, l’électricité du Liban avait déjà annoncé la semaine dernière l’arrêt des centrales thermiques en raison d’un consommation accrue lors des élections législatives du 15 mai dernier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.