Les avocats des frères Salamé, le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé et son frère Raja, tous deux accusés de détournement de fonds et blanchiment d’argent, ont présenté un recours visant à écarter le juge d’instruction en charge de l’enquête au Liban, le juge Nicolas Mansour.

Ils tentent ainsi de geler le dossier en cours, après que Raja Salamé ait avoué les faits qui lui sont reprochés et ait passé plusieurs semaines en prison. Il a été depuis libéré contre une caution de 100 milliards de livres libanaises, une somme plus faible que celle préalablement demandée par le juge d’instruction demandait le versement d’une somme de 500 milliards de livres libanaises.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.