Le gouvernement libanaise a décidé, lors du dernier conseil des ministres du cabinet Mikati III, de la hausse des tarifs des télécoms, un secteur lourdement touché par la crise économique qui traverse actuellement le Liban, alors qu’une manifestation des employés des sociétés de télécommunication mobile Alfa et Mtc Touch avait lieu aujourd’hui.

Un dysfonctionnement technique a également frappé une station clé dans la région de Corniche el-Nahr et n’a pas été réparé en raison de la grève, amenant à une importante interruption du service dans plusieurs quartiers de la capitale.

Ainsi dès hier, le ministre des télécoms Johnny Corm avait indiqué que les revenus de ce secteur avaient baissé de 1.4 milliards de dollars à seulement 70 millions de dollars, avec des arriérés de 120 millions de dollars qu’il n’a pas spécifié.

Mettant en garde contre l’effondrement de ce secteur pourtant essentiel, le ministre s’était alors prononcé pour une hausse généralisée des prix sur base d’un changement du taux de parité utilité. Ainsi, en lieu et place de la parité officielle de 1507 LL/USD, les tarifs devraient être alignés sur une parité pour l’heure toujours inconnue.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.