Le siège du tribunal militaire à beyrouth

Le tribunal militaire a décidé du report au 8 mars prochain du procès des 20 personnes accusées d’être impliquées dans les incidents du 30 juin 2019 à Qfarshamoun. Pour rappel 3 personnes étaient alors décédées dans des incidents entre partisans du PSP de Walid Joumblatt et des gardes du corps du Ministre en charge du dossier des réfugiés syriens Saleh Gharib, proche du député Talal Arslan qui devait accompagné le dirigeant du CPL Gébran Bassil.

Ce dernier avait cependant annulé sa visite en raison de rumeurs faisant état de la présence d’armes dans les véhicules des manifestants du PSP.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.