L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés
L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés

Les prix des carburants devraient fortement progresser suite à une décision de la Banque du Liban de réduire le montant financé par elle via sa plateforme électronique Sayrafa et ses réserves monétaires. Cette décision aurait été prise indépendamment des observations faites par le ministère de l’énergie en raison de la diminution du montant des réserves monétaires de la banque centrale.

Sa part devrait ainsi passer de 85% à 70%; la somme restante devant être trouvée au marché noir et pourrait amener soit à une nouvelle détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar sur les marchés parallèles, soit à de nouvelles pénuries d’essence. Cette hausse des prix en livre libanaise est cependant quelque peu jugulée par la baisse des cours des produits pétroliers et pourrait augurer d’une prochaine dollarisation totale des prix des carburants. Quant aux pompistes, ils pourraient à leur tour réclamer le paiement de l’essence en devises étrangères.

Cette nouvelle mesure prise par la Banque du Liban intervient également alors que le gouvernement libanais a décidé de hausser les indemnités de transports à la fois pour le secteur public et le secteur privé à 95 000 LL par jour.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.