Le Département central des statistiques a indiqué que le taux d’inflation a atteint 16.52% pour le seul mois de décembre 2021 et de 224.39% par rapport à décembre 2020.

Sur le plan local, le taux d’inflation en décembre est plus élevé au Sud du Liban avec 21.31%. Vient ensuite la Békaa, avec 18.63%, le Nord du Liban, avec 17.67%, le Mont Liban avec 16.54%, la région de Nabatiyeh ave 14.96% et enfin Beyrouth, avec seulement 10.07%.

Le taux d’inflation annuel pour 2021 a atteint un taux record de 154.8% contre 84.9% en 2020 ou encore 2.9% en 2019.

Cette augmentation du taux d’inflation intervient suite à la levée par la Banque du Liban des subventions qui étaient accordées jusqu’en septembre dernier pour les carburants et pour certains produits essentiels comme des produits alimentaires ou encore des médicaments. Si la Banque du Liban poursuit son programme de subvention à l’achat de farine ou encore de médicaments au bénéfice de patients souffrant de maladies chroniques, l’immense majorité des produits ne font plus aujourd’hui l’objet d’une aide à l’achat.

Cette détérioration du pouvoir d’achat a été encore accentuée par la perte de valeur de la livre libanaise face au dollar au marché, le Liban important plus de 70% de ses besoins de l’étranger.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.