Un gouvernement jugé nécessaire mais insuffisant s’il ne peut pas réformer (Gébran Bassil)

122

Depuis Moscou où il a rencontre le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov, Gébran Bassil

Cette visite intervient après celle, il y a 2 semaines, du premier ministre désigné Saad Hariri qui avait déjà rencontré Sergueï Lavrov pour discuter de la formation du gouvernement toujours dans l’impace.

Un gouvernement est nécessaire, estime Gébran Bassil, “mais il sera insuffisant s’il n’a pas la décision, la volonté et la capacité de mener à bien les réformes”, notant par ailleurs que la Russie ne s’ingère pas dans les affaires intérieures mais fait pression pour obtenir une réforme des institutions libanaises.

Gébran Bassil réitéré son appel à Saad Hariri de poursuivre la formation du gouvernement. Dans cette optique, le CPL demande à la Russie de jouer le rôle nécessaire pour pousser le Premier ministre désigné à finaliser le dossier de formation de son cabinet et à encourager le retour des réfugiés mais également à investir au Pays des Cèdres.

Aussi, Moscou devrait intervenir auprès de la Syrie concernant la délimitation des zones maritimes exclusives entre les 2 pays.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.