S”exprimant ce mardi à l’occasion du dernier jour de la fête d’Ashoura, le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah, a, à nouveau, mis en garde Israël l’appelant à ne pas commettre d’erreur et de sous estimer la résistance au Liban concernant le dossier de l’exploration et de l’exploitation des ressources gazières et pétrolières dans une zone maritime revendiquée à la fois par le Liban et l’état hébreu.

Il a également mis en garde le médiateur américain Amos Hochstein. “Nous ne tolérerons pas le pillage de nos ressources et que nous atteindrons nos objectifs”, estime le dirigeant du Hezbollah, un mouvement qui se dit “prêt à toutes les possibilités”, allusion aux menaces israéliennes d’un nouveau conflit.

Toute attaque contre une personne au Liban ne sera pas sans punition et réponse”, poursuit Sayyed Hassan Nasrallah, allusion au conflit qui a suivi l’assassinat de dirigeants du Jihad Islamique à Gaza, avant d’appeler les libanais à la solidarité afin de surmonter la crise économique.

Nous appelons sérieusement à la formation d’un gouvernement, en particulier que certains parlent d’un vide présidentiel, et que les responsables doivent vraiment ressentir les douleurs du peuple, étant donné que la plupart des responsables du pays sont éloignés des douleurs du peuple et vivent dans leurs tours d’ivoire“, conclut le secrétaire général du Hezbollah.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.