Nawaf Salam

Pressenti à un moment comme prochain premier ministre, l’ancien ambassadeur Nawaf Salam a décidé de ne pas se présenter au siège sunnite de la 2ème circonscription de Beyrouth lors des prochaines élections législatives qui auront lieu le 15 mai prochain.

Ce renoncement apparait comme un revers pour l’ancien premier ministre Fouad Saniora qui, comme lui, tente de mettre en place une liste opposée au Hezbollah suite à la décision de Saad Hariri, de demander aux partisans du Courant du Futur de ne pas participer à ce scrutin.

Certaines rumeurs indiquent pour l’heure que Fouad Saniora pourrait également se présenter au sein de cette circonscription clé au lieu de son ancienne circonscription de Saïda, suite à l’opposition de la député Bahia Hariri.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.