Beyrouth, Lundi 26 septembre, 2022 : Après deux ans de travaux, le sculpteur Anachar Basbous a inauguré le MAB « Mohtaraf Anachar Basbous », situé dans le village de Rachana, dans le caza du Batroun au Liban Nord, sur une étendue de terre surplombant la mer.

Plus de 50 œuvres créées entre 2017 et 2022 sont installées dans l’espace du MAB Anachar Basbous. Elles ont été créées avec différents matériaux dont l’acier corten, l’acier, l’acier inoxydable, le marbre, le bois, l’aluminium, le basalte et le béton. 

Le premier contact d’Anachar Basbous avec la sculpture a été dès son enfance, grâce à l’influence de son père le grand sculpteur Michel Basbous et de sa mère, l’écrivaine et poétesse Thérèse Aouad. Sa première sculpture a été réalisée dans l’atelier de son père à l’âge de dix ans, et est maintenant exposée au MAB Anachar Basbous.

Anachar a utilisé ses dons pour préserver l’héritage de sa famille, et la façon dont Rachana se reflète dans l’art de l’artiste peut être plus clairement observée dans les moindres détails.

Il avait acheté un terrain en face de sa maison à Rachana. Un terrain qui surplombe la mer qui se distingue par deux éléments très caractéristiques des villages de sa région ; Le premier, le “baydar”, un espace plat, localisé dans un endroit très venté. Au moment de la récolte, les graines de blé et d’avoine étaient séparées à cet endroit précis, choisi avec grand soin.

Le deuxième élément est la “rejmeh”, un grand talus formé de petites pierres que les paysans ramassaient et entassaient dans un même endroit libérant ainsi la majorité de leurs terres pour la plantation.

La décision de construire le MAB Anachar Basbous sur son terrain a été prise assez rapidement. Anachar et l’architecte Jawdat Arnouk ont décidé de construire un bâtiment monolithique en béton brut, incrusté dans le sol du côté Est et qui se prolonge vers l’Ouest en porte-à-faux, dans un envol vers la mer.

Le MAB Anachar Basbous se présente comme bien plus qu’une simple collection de sculptures ; c’est aussi une expérience narrative, une histoire du voyage et de l’œuvre d’Anachar Basbous, et un hommage à la mère et au père d’Anachar. 

En hommage à ses parents, une salle a été créée avec une ouverture vitrée au plafond qui reflète sur le ciel et laisse entrer la lumière zénithale. Sur la table de cette salle se trouve une sculpture en bronze réalisée par Michel Basbous en 1954.

Selon Anachar Basbous, le thème prédominant du MAB est l’idée d’une machine à voyager dans le temps. Ce sera une occasion pour le public pour voyager dans le temps et explorer à la fois le domaine de l’art moderne et le passé avec la même curiosité insatiable qui le pousse à voyager sans cesse vers de nouveaux endroits à travers le monde. 

« Je crois que l’espace captivera son public d’une manière qui lui permettra de ressentir un sentiment de connexion avec le passé à travers son odorat, la terre sous ses pieds et les émotions ressenties envers l’ancienne génération ».

Dans son œuvre, Anachar Basbous sculpte des formes géométriques et les intègre pour construire une forme architecturale qui établit une conversation avec son environnement et interagit avec la lumière du soleil.

Avant de poursuivre des études en art, Anachar Basbous a étudié l’architecture, et cet aspect est évident dans son travail, en particulier dans ses expositions les plus récentes.

Ses sculptures, qui sont assemblées à partir de différents éléments, donnent l’impression de se déplacer dans l’espace tout en soulevant des questions sur les dichotomies telles que la gravité et le magnétisme, et la relation entre le corps et l’âme.

Ses œuvres finement travaillées incluent “Météorite”, qui a été présentée dans l’exposition d’Artcurial Monaco dans les jardins de la Principauté, aux côtés d’une collection de sculptures d’artistes renommés des XXe et XXIe siècles.

Ses œuvres ont été aussi acquises par l’Institut du monde arabe à Paris et Christie’s Londres.

Ses sculptures se trouvent dans des collections publiques et privées à travers le Liban et le reste du monde (Canada, France, Jordanie, Koweït, Qatar, Singapour, Espagne, Suède, Royaume d’Arabie Saoudite, États-Unis d’Amérique, Royaume-Uni et les Émirats arabes unis), y compris les musées, les hôtels, les maisons privées et les jardins.

Visites uniquement sur rendez-vous : +961 3 741 310

Facebook: Anachar Basbous

Instagram: @anachar_basbous

#MAB_AnacharBasbous 

#MABopensinRachana #SowingLoveintheLand 

#AnacharBasbous

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

MIRROS est une agence de communication qui propose des services de communication et de relations media dans les secteurs de l’art, de la culture, du développement et du social. Fondée par Joumana Rizk-Yarak en 2008 à Beyrouth, l’agence offre des solutions stratégiques et créatives avec une approche personnalisée et adaptée aux demandes spécifiques de chaque institution et projet au Liban et/ou dans la région. www.mirrosme.com

Un commentaire?