Le dollar a passé le plafond des 30 000 LL/USD au marché noir, en raison notamment des menaces de grève générale des employés de la Banque du Liban qui indiquent vouloir agir en représailles aux procédures judiciaires les visant ainsi que le gouverneur de la banque centrale, Riad Salamé, accusé de détournement de fonds et de blanchiment d’argent par la procureur du Mont-Liban, la juge Ghada Aoun sur base d’information fournies par ses homologues étrangers.

Par ailleurs, la pression sur la livre libanaise s’est accentuée suite à la diminution des montants de devises injectés quotidiennement par la banque centrale via sa plateforme Sayrafa destinée aux banques et aux changeurs agréés.

À l’heure où sont écrites ces lignes, la parité de la livre face au dollar est de 30 100 LL/USD à l’achat et de 30 150 LL/USD à la vente.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.