De source médiatique, on indique que les ordures commencent à s’accumuler dans les rues des localités du Mont Liban et de Beyrouth, en raison du refus des compagnies CityBlu et Ramco. Ces dernières souhaitent renégocier les termes du contrat avec le Conseil de Développement et de la Reconstruction (CDR).

Saisi par le dossier, le ministre de l’environnement Nasser Yassine a indiqué oeuvrer en faveur d’un réglement de la nouvelle crise des ordures à l’issue d’une réunion avec le premier ministre Najib Mikati, notamment en amendant le contrat initial pour prendre en compte l’augmentation des coûts opérationnels actuels.

Le mois dernier, la société Ramco avait indiqué que les coûts opérationnels auraient augmenté de 1200% notamment en raison de la hausse du prix du fioul et les salaires de 500% alors que même la municipalité de Beyrouth serait en retard de paiement de plusieurs mois, officiellement en raison de soucis administratifs.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.