Le directeur général de la Sureté Générale, le Général Abbas Ibrahim a estimé, par un message à ses hommes, que les institutions de l’État avaient été sapées par “le grand effondrement”.

Il s’agit désormais de tenir bon face à une crise nationale qui pourrait se prolonger, mettant en garde contre le chaos qui s’ensuivrait si l’État s’effondrerait.

Le général estime ainsi que la crise économique et financière actuelle nuit aux services essentiels de l’état et induit de nombreux incidents sécuritaires.

La crise que traverse le Liban peut se prolonger. Votre devoir est la fermeté et la position d’être un obstacle pour protéger votre pays et votre peuple

Le Général Abbas Ibrahim, le 27 août 2021

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն