Sont ministres,

Pour la communauté sunnite:

  • Najib Mikati, premier ministre
  • Bassam Al Mawla, ministre de l’intérieur
  • Amin Salam, ministre de l’économie
  • Firas al Abiad, ministre de la santé
  • Nasser Yassine, ministre de l’environnement

Pour la communauté chiite:

  • Youssef Khalil, ministre des finances
  • Mohammed Murtada, ministre de la culture
  • Ali Hamiyeh, ministre des travaux publics
  • Abbas al Hajj Hassan, ministre de l’agriculture
  • Mustafa Bayram, ministre du travail

Pour la communauté Druze:

  • Abbas Halabi, ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur
  • Issam Charafeddine, ministre des déplacés

Pour la communauté maronite:

  • Abdallah Bou Habib, ministre des affaires étrangères
  • Henri Khoury, ministre de la justice
  • George Cordahi, ministre de l’information
  • Johnny Corm, ministre des télécommunications
  • Hector Hajjar, ministre des affaires sociales
  • Walid Nassar, ministre du tourisme

Pour la communauté grecque orthodoxe:

  • Saade al Chami, vice-premier ministre
  • Maurice Slim, ministre de la défense
  • Walid Fayyad, ministre de l’énergie et des ressources hydrauliques

Pour la communauté grecque catholique:

  • Georges Kallas, ministre de la jeunesse et des sports
  • Nayla Riachi, ministre du développement administratif
  • Pour la communauté arménienne
  • Georges Dabakian, ministre de l’industrie

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.