Bougie allumée.

Le sujet de tous aujourd’hui et probablement pour un temps  est le prochain gouvernement.

L’habitude fait que les partis, politiciens , parlementaires , ministres récents ,anciens et  actuels hauts responsables se sentent  concernés par la nouvelle donne du changement éventuel .

Pourtant et de la voix des gens qui implosent faute de vouloir recrier leurs douleurs à bien de sourds,le Patriarche Béchara El Rai a sonné le glas !

A l’occasion de la fête de Pâques il fait un discours clair, ciblé , au cœur des préoccupations avec un ton grave.

Le dialogue ouvert , le  vrai, demeure la proposition clef  pour sauver le pays de l’égoïsme ,des vues étroites ou tout simplement du cloisonnement aveugle de certains .

Ce cri d’un haut responsable Chrétien est surtout un appel à tout homme de Dieu ainsi qu’aux non-croyants qui souffrent de ne pouvoir malgré tant de bonnes volontés faire bouger la République dans un sens différent et meilleur .

A tater le pouls de la rue, beaucoup seraient fort heureux de voir naître un nouveau  gouvernement composé en majorité  de personnalités apolitiques, spécialisées ,dont le seul lien avec leurs ministères se limiterait à s’absorber du travail et d’accomplir ses tâches .

Ce qui est souhaitable est ce pré-requis nécessaire à tout candidat:  Posséder une ignorance totale de la politique à la libanaise afin de ne s’atteler qu’au langage appliqué à  servir les urgences et qu’aux actions de coordonner et s’entendre sans plus tarder.

Ainsi , la population ne souhaite plus que sortir au plus tôt  de ce marasme pour passer du cap des tours espacées entre nos représentants à ce contexte de concertations où de braves et intelligentes personnes pourront confirmer le réalisme  suivant:

-Du bon sens en premier sans langue de bois .

-Du professionalisme qui suffirait pour mettre de l’ordre dans la  cuisine de l’état afin que les habitants des lieux puissent enfin exercer les droits les plus élementaires .

-De la netteté  au dessus de tout afin de redonner au peuple la confiance en un modèle, même provisoire de la gérance publique.Ainsi nous pourrions même pour un court temps nous convaincre qu’une coalition gouvernementale est encore possible.

-De pouvoir voter dans les délais  pour ceux là qui ont d’abord fait leurs preuves:
Celles de parler et d’agir pour le bien commun.

En espérant que la résurrection du Christ puisse insuffler un soleil d’humilité en chacun et particulièrement chez  nos politiciens vis à vis de la souffrance profonde du citoyen.

Puisse le respect de la valeur humaine rayonner sur toute décision prise entre les pôles et les centristes afin que la politique décidée soit un pont tant attendu de fraternité  sincère  face à notre lugubre réalité.

Joe Acoury
Gestalt thérapeute .

Par Libnanews