Liban / Tempête de Sable: Déjà 5 morts et 750 personnes hospitalisées

0

Tempête de Sable au Liban, 8 septembre 2015. Crédit Photo: François el Bacha, tous droits réservées.

De sources hospitalières proches du Ministère de la Santé, on déplore la mort de 5 personnes, alors que 750 personnes ont été hospitalisées en raison de la tempête de sable qui traverse le Liban depuis ce lundi. Les décès interviennent en raison de difficultés respiratoires, essentiellement des personnes âgées et 1 enfant de 4 ans, Nadine Nazha, qui résidait dans la Békaa-Est. La Croix Rouge indique de son coté avoir transféré 352 personnes dans les hôpitaux des différentes régions libanaises.

Les autorités libanaises invitent la population à la prudence, notamment sur les routes en raison de la visibilité réduite, et personnes ayant des difficultés respiratoires à rester chez elles. Ainsi, selon le Ministre de la Santé, les personnes souffrant d’allergie, de maladies respiratoires chroniques, de maladies cardiaques, les personnes âgées, les enfants ou les personnes enceintes doivent éviter de sortir en dehors de leur domicile. En cas de nécessité, les services de santé demandent aux personnes sensibles à porter un masque respiratoire.

Pour l’heure, il n’est pas exclu que les vols à destination du Liban puissent être reportés, même si pour l’heure, les autorités aéroportuaires libanaises indiquent que les atterrissages et les décollages de l’Aéroport International de Beyrouth se déroulent sans difficulté.

Selon les services météorologiques libanais, la tempête originaire d’Irak poursuivra son parcours aujourd’hui à travers le Pays des Cèdres, alors qu’un épisode pluvieux pourrait frapper la Békaa au milieu de la journée, rendant les routes glissantes et augmentant les risques d’accident. Aucune amélioration n’est attendue avant ce mercredi.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.