photoIl y a  des poubelles qui longent les rues dans l’espoir d’être ramassées et d’autres qui circulent entre nous, qui nous harcèlent et nous agressent sournoisement et gratuitement!

La poubelle s’accumule dans les rues, infections et bactéries sont à craindre, mais ce problème pourrait se régler un jour, malgré toutes les difficultés autour!
Seulement le manque de finesse, de politesse et de courtoisie, l’absence totale de civisme est grave, voir même mortelle!

De la poubelle des rues nous pourrions nous éloigner, mais de celles des intrus et des grossiers personnages, il est bien difficile! Ils sont partout aujourd’hui et là où on les attend le moins!!

Il y a deux jours, alors que je voulais traverser une rue  à Beyrouth, une voiture arrivant à grande vitesse m’obligea à m’arrêter quelques secondes devant une autre en instance de démarrer.

Ces 5 secondes d’attente irritèrent le conducteur qui s’est mis à hurler: « wouli , yoosof amrik assof, étaheh!
Chou baddik naammirlik jésér ta to’otaheh?
El aama bi albik aami!!!

Surprise et choquée par tant de colère et d’agressivité, je restais sans voix, tremblante de tous les membres!!!

Pour quelques secondes d’attente à peine, j’eus droit à une pluie d’insultes que je ne traduirais pas!

Une tristesse et une grande peine m’envahirent: « ce pays qui m’est si cher, que je visite fidèlement années après années, n’est plus pour moi!
Il ne me représente plus!!  »

J’avais de la peine, beaucoup de peine….je me sentais salie et trahie:  » trahie par mon pays »!

On a beau espérer, croire au changement, mais années après années, la situation empire et ça, on ne peut ne pas le constater!

On peut reconstruire les immeubles, nettoyer les rues, mais pas façonner une génération qui a grandi dans un pays sans lois ni règlements, une génération qui n’a aucune notion du respect de soi et des autres!

On a beau resté positif, par amour et fidélité au pays, à la famille et aux amis qui y vivent…Seulement on ne peut se voiler la face et dire que tout va quand même pour le mieux dans notre cher pays!
Cela fait mal, très mal de dénoncer des actes barbares et violents, ici et là, pour une raison ou une autre, toutes aussi insignifiantes ou injustifiées les unes que les autres!

Face à cette violence gratuite, à cette agressivité spontanée dans le quotidien de tous, nous restons impuissants!
Car seul le silence est de mise face à cette violence!

Par contre se taire et ne pas dénoncer ces anomalies aujourd’hui, c’est s’en rendre complice.

C’est triste, très triste!
Nos concitoyens ont peut être toutes les raisons du monde d’être frustrés et en colère vu leur quotidien difficile, mais cela ne justifie pas leurs réactions violentes et irrespectueuses envers chacun et tous, pour une raison ou une autre toute aussi futile l’une que l’autre!

Plus personne ne fait un effort pour tendre la main à l’autre: « après moi le déluge » semble leur point commun!
L’intolérance? Mot qui rassemble tout le monde par contre!

Néanmoins, heureusement qu’il reste aussi de merveilleuses personnes dans les coulisses de notre pays, il ne faut guère l’oublier non plus! Comme les responsables de l’Afel que je devais retrouver ce matin la et qui réussirent à me réconcilier avec le pays!
Merci!

Nicole Abdul-Massih