Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi célébrant la messe devant une délégation d'anciens combattants. Crédit Photo: NNA
Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi célébrant la messe devant une délégation d'anciens combattants. Crédit Photo: NNA
Moins d'une minute de lecture

Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi s’en est à nouveau pris aux dirigeants libanais, les accusant d’être responsables de la destruction de l’état au lieu de le construire.

Le prélat s’exprimait devant une délégation de manifestants du 17 octobre 2019, un mouvement qu’il ne cache plus soutenir.

Les responsables libanais, selon le patriarche ne sont plus libres de leurs décisions, s’interrogeant sur l’identité des personnes les contrôlant et de s’être vendus à eux.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.