Anwar Khalil a dénoncé les dernières violations israéliennes de la ligne bleue, estimant que ces dernières constituent une escalade et une démonstration des intentions « agressives des Israéliens.

Le parlementaire a également indiqué que par ses violations, les autorités israéliennes tentent de « camoufler » les crimes contre les Palestiniens, dénonçant également le processus de judaïsation de Jérusalem, allusion à la relance du processus de colonisation de la ville sainte.

Le bras droit du président de la chambre des députés Nabih Berri a ensuite appelé à la formation d’un gouvernement capable de faire face à ses défis, afin d’améliorer la situation socio-économique libanaise et à contrer l’état hébreu. Anwar Khalil a conclu en appelant le nouveau cabinet à constituer, à rappeler au conseil de sécurité de l’ONU ses responsabilités et à affirmer le droit du Pays des Cèdres pour récupérer ses territoires encore occupés