Graves incidents dans un camp palestinien situé dans la banlieue de Beyrouth

Moins d'une minute de lecture

De graves incidents entre factions palestiniennes ont eu lieu dans le camp de Chatila dans la banlieue Sud de Beyrouth durant la nuit de mercredi à jeudi. De source médiatique, on indique que plusieurs personnes ont été tuées dans des combats opposants entre les groupes Fatah al Intifada et Saïka qui ont fait usage de mitrailleuses lourdes et de RPG.

Ces incidents interviennent alors que des informations faisant état de la présence d’un individu dans le camp palestinien d’Ein Helwé, quant à lui situé dans la banlieue de la localité de Saïda au Sud du Liban, qui agirait afin de provoquer des incidents à l’occasion des élections législatives prévues le 6 mai prochain.

De source sécuritaire, on indique que le calme est revenu en cette matinée et que la situation reste sous contrôle et que les forces armées et sécuritaires sont prêts à intervenir pour empêcher toute destabilisation de la situation. On indique également que les incidents de Chatila seraient dûs à des disputes d’ordre personnelles, démentant que ces combats aient eu lieu entre factions palestiniennes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.