La Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, se rendra à Beyrouth les 25 et 26 janvier, où elle rencontrera le Président de la République Michel Aoun, le Premier ministre Saad Hariri, le Ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil ainsi que le Président du Parlement Nabih Berri.

Ces réunions permettront de renforcer les liens historiques entre l’Union européenne et le Liban et d’appuyer les institutions libanaises durant cette période cruciale pour la démocratie libanaise. Elles permettront également un échange de vues sur les défis régionaux actuels auxquels sont confrontés l’Europe et le Liban, notamment le conflit en Syrie, la sécurité, la lutte contre le terrorisme ou la question des réfugiés.

En marge de ces réunions, la Haute Représentante rencontrera également des élèves de l’école de Bar Elias (plaine de la Békaa). Elle remettra à cette école le Prix international de Bonn pour la démocratie, d’un montant de 10.000 euros, qu’elle a elle-même reçu en 2016, en signe de gratitude pour la générosité dont le Liban a fait preuve pour l’accueil des réfugiés syriens. Ce prix récompensera aussi l’action du Ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur qui a permis d’assurer l’accès à l’éducation pour tous les enfants de réfugiés.