drapeau_libanQui sont ces étrangers qui veulent votre soumission mes chers compatriotes ?
Qui sont ces étrangers tenaces qui veulent notre destruction ?
Encore une main étrangère qui sème la terreur dans un quartier du Liban et dans nos coeurs …
Mais tout cela devrait avoir un sens…
Une marche vers l’union, l’union nationale…
L’ennemi qui frappe au cœur du pays ne sait-il pas encore que mes compatriotes sont unis pas la douleur…
Plus ils frapperont, plus les libanais vont s’unir contrairement à leur projet de démunir…
Libanais, l’heure est grave … L’ennemi frappe en cadence…
et seul votre courage transformera la haine en vie…

Si le peuple ne s’impose pas en tant qu’organisation populaire contre ces violences, seul ceux qui ont divisé le pays, profiterons encore et encore de vos malheurs…

Soit le peuple est capable de renaître de ses cendres et entamera son chemin vers le changement faisant face à cette main destructrice, soit le pays se transformera en cendre par les mains des ces destructeurs…

Soit le peuple est capable de transformer cette douleur profonde, soit les destructeurs bâtiront leur gloire sur vos cœurs endeuillés…

L’union s’impose et le choix de nouveaux décideurs devient priorité… L’insouciance de vos dirigeants a mené le pays au chaos… Ils en ont profité et ils profiteront encore de vos douleurs…

Parmi vous se trouve une nouvelle génération qui a une autre vision du pays et du rassemblement.

Osez en faire partie et dénoncer les anciens irresponsables de ce que le pays est devenu.

J’ai la rage au fond de mes entrailles… J’ai la douleur au cœur, douleur  aussi profonde que vos malheurs…

Partout dans le pays des familles endeuillées, encore et encore ! Et que font vos élus politiques ?

Le pays vous appartient et vos décideurs sont les premiers responsables de vos malheurs…

J’ai la rage de lire encore les annonces d’attentats et la liste des innocents blessés ou tués…

J’ai la haine de lire encore les déclarations des vos élus politiques… et j’ai juste envie de leur poser mes questions publiquement en m’adressant à vous :

N’êtes-vous pas en partie responsable de la dérive du pays ?

Avez-vous fait le bilan de vos compétences alors que mon peuple ne cesse de faire le bilan des ses cercueils et de ces familles endeuillées ?

Avez-vous tracé vos plans de carrières sur le nombre de cadavres comptés sur vos consciences ?

N’avez-vous pas assez de voir vos compatriotes déchiquetés par la haine qui vous a séparé les uns des autres ?

Etes-vous rassasiés de conflits entre vous ?

Qu’attendez-vous encore pour vous unir autour d’un dialogue commun ?

Qu’attendez-vous ? Chacun est partisan de son clan.

Croyez-vous que vous êtes à l’abri en sacrifiant tant d’innocent ?

Auriez-vous assez de courage pour laisser vos places à des jeunes plus compétents et plus conciliants ?

Vous êtes les seuls et uniques responsables et cette main étrangère ne fait que conquérir le terrain…

Vos comptes sont pleins et vos enfants sont à l’abri du besoin.

Vos foyers sont chauds et vos soucis sont ailleurs…

Qui payera les factures de soins de ces blessés à vie ?

Qui assurera les fins de mois aux familles dont les pères sont massacrés par ces attentats ?

Qui expliquera à nos enfants leur handicap, la perte de leur jambe ou leur blessure marquée à vie ??

Et pendant ce temps vous vous partagez les médias glorieux par vos déclarations qui dérapent et vous séparent de plus en plus de vous tous…

Jusqu’à quand avez-vous élu domicile vos sièges parlementaires, ministériels ou autres ?

La perte du pays sera votre perte aussi …

Nos espoirs s’écroulent comme un château de sable et vos comptes bancaires se développent comme un château fort.

Avez-vous vraiment la conscience tranquille ?

Jinane Chaker Milelli Sultani

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.