Accueil A la Une Beyrouth : Attentat déjoué à Hamra

Beyrouth : Attentat déjoué à Hamra

0
12

Les services de renseignements libanais en collaboration avec les services secrets de l’Armée ‎Libanaises ont réussi à déjouer ce samedi quelques minutes avant minuit, une tentative d’attentat qui aurait eu lieu dans le quartier de ‎Hamra, en plein cœur de la capitale libanaise, selon des sources sécuritaires. ‎

A quelques minutes de la catastrophe près du Café Costa, les militaires libanais ont pu arrêter le ‎terroriste qui serait d’origine palestinienne et doté d’une ceinture explosive et qui s’apprêtait à entrer dans un des restaurants de la ‎région. D’autres sources indiquent que le kamikaze se nommerait Omar al Assi serait originaire de la ville de Saida et serait de nationalité libanaise.Cependant, ses papiers d’identité seraient en cours de vérification. De source médiatique, le terroriste aurait été emporté vers l’un des hôpitaux de la région, ‎sans donner plus de précisions. ‎

De nombreuses sources avaient précédemment indiqué que les services de renseignement libanais avaient réussi à intercepter des terroristes durant les fêtes de fin d’années, certains d’entre eux étant lié à Daesh. L’organisation terroriste souhaitait ainsi viser des cibles chiites et chrétiennes afin de provoquer des incidents à caractère confessionnel au Liban.

Le quartier de Hamra, nom d’une rue qui est l’une des principales artères de la capitale libanaise, était considérée comme l’équivalente des Champs Elysée avant la guerre civile de 1975 à 1990. Elle reste aujourd’hui l’une des principales rues de Beyrouth, en raison de la présence à sa proximité d’établissements universitaires comme l’American University of Beyrouth (AUB) ou la Lebanese American University (LAU). On y trouve également de nombreux hotels et elle reste fréquenté par des touristes européens et arabes. Le quartier est connu pour sa vie nocturne et comporte de nombreux pub et boites de nuits, faisant d’elle une cible de choix pour l’organisation terroriste Daesh qui espère peut-être ainsi rééditer son opération contre une boite de nuit à Istanbul en Turquie.