Des heurts ont eu lieu devant le parlement à Beyrouth, alors que se poursuit la cérémonie d’hommage aux victimes de l’explosion du port de Beyrouth, le 4 août dernier.

Les forces en charge de protéger le parlement ont fait usage de gaz lacrymogène à l’une des entrées du périmètre du parlement.

Des incidents auraient également lieu entre manifestants et membres de certains partis politiques dont ceux du mouvement Amal à proximité du centre ville de Beyrouth et des Forces Libanaises à Gemmayzeh précédemment accusés de vouloir instrumentaliser la première commémoration des victimes de cette explosion.

Ces incidents étaient attendus.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն