Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

En dépit de la situation induite par l’explosion au niveau du port de Beyrouth et suite à la décision de la Banque du Liban à ce que soit délivré des dollars par les agences non bancaires de transfert de fond, la livre libanaise s’est appréciée, avec un taux de parité de 7200 LL/USD à l’achat et de 7400 LL/USD à la vente au marché noir.

Par ailleurs, la Banque du Liban est désormais soumise à d’importantes pressions de la communauté internationale qui exige, par l’intermédiaire du Président de la République Française Emmanuel Macron en déplacement hier au Liban, un audit de la BDL et du secteur financier libanais pour quantifier ses pertes. Ce ne sera qu’après que le Liban, suite aux négociations avec le FMI pourra obtenir l’aide internationale promise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.