« A l’heure où la jeunesse libanaise a plutôt tendance à ne jurer que par les dernières technologies, à opter pour le sushi au lieu des mezzés et à jeter son dévolu sur des gadgets importés ignorant les richesses de l’artisanat local, le tout dernier livre de Tania Hadjithomas Mehanna vient remettre les pendules à l’heure libanaise, en offrant un éventail de trésors de la tradition au Liban.

A la découverte de cet ouvrage, le lecteur se rend compte, page après page, qu’il n’est pas en face d’un simple florilège de certaines notions ne suscitant chez lui que quelques atomes de nostalgie d’une époque qui n’est presque plus ; il perçoit l’ampleur et la valeur d’une bible réelle des us et coutumes du pays des cèdres.

Accueillant le lecteur par un petit verre d’Arak, ce dernier se sent grisé par la magie de l’univers pittoresque se déployant sous ses yeux. Entraîné dans une promenade à travers les pâturages au son des carillons des chèvres, l’odeur envoûtante d’un café wassat au cardamome chatouille les narines et ce cachet libanais fascinant et solennel imprégnant tout l’ouvrage éveille en soi l’envie de vivre ces moments forts purement libanais le temps d’un mariage, d’une cérémonie religieuse, d’une sobhyé, de la préparation de la mouné, du son des chansons de Feyrouz, ou d’une dabké éternelle où « les bras s’entremêlent, les corps s’alignent et les jambes se soulèvent ».

Abordant chaque sujet d’une manière originale, l’auteure brosse habilement le portrait d’une société ô combien bigarrée, mais unie par le geste, les valeurs et les symboles, précieux legs de ses aïeux. Subtilement historié par les prises de vues de Houda Kassatly, ce recueil est une véritable référence entremêlant judicieusement  informations historiques, anecdotes, traditions orales, superstitions, et instantanés riches en couleurs ; un pur plaisir pour les yeux, le cœur et l’imagination.

A travers cette nouvelle publication, Tania Hadjithomas Mehanna met sa plume encore une fois au service de sa contrée, et se révèle à la fois gardienne des traditions menacées de disparition par métissage et acculturation, qu’elle pérennise dans ce beau-livre, ambassadrice de l’identité libanaise qu’elle clame haut et fort à travers le monde, et brillante missionnaire initiant les jeunes et les moins jeunes au devoir sacré qu’est la sauvegarde du patrimoine humain, culturel, traditionnel et architectural au Liban. »

Par Marie-Josée Rizkallah
Libnanews

Prochaine signature de Lebanon & on à Paris :
Sous le haut patronage de Son Excellence, M. Boutros Assaker, Ambassadeur du Liban en France, Serge Akl, Directeur de l’Office du tourisme du Liban et Les Editions Tamyras sont heureux de vous convier à la signature de « Lebanon & on » de Tania Hadjithomas Mehanna (photographies Houda Kassatly), le jeudi 24 mars 2011 de 17h00 à 20h00 à l’ Office du Tourisme du Liban à Paris (124 rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 8).

Fiche technique :

L’auteure : Tania Hadjithomas Mehanna

Tania Hadjithomas Mehanna est née et vit à Beyrouth. Après des études en Lettres Françaises, elle a enseigné le français dans le secondaire durant 4 ans. Journaliste depuis 1993 dans plusieurs revues locales, rédactrice en chef d’Esquisse, un magazine d’art et de culture, ensuite de Masculin, mensuel pour hommes, elle a participé à l’élaboration de plusieurs livres sur le Liban dont El Borj aux éditions Dar An Nahar et s’est également chargée des recherches et de la rédaction d’un CD-Rom portant sur la chronologie des événements du siècle au Liban. Co-fondatrice et directrice depuis 2003 de Tamyras s.a.r.l, maison d’édition, de recherches et de communication, elle a axé ses recherches sur l’histoire du Liban et ses traditions. Elle est également l’auteur de trois livres pour la jeunesse portant sur les traditions et l’environnement en Méditerranée, et du livre Beyrouth by day.

La photographe : Houda Kassatly

Docteur en Ethnologie et Sociologie comparative, Houda Kassatly s’est toujours consacrée aux travaux touchant à la mémoire, au patrimoine du Liban et du Moyen Orient. Elle est actuellement chercheuse associée à l’Unité Interdisciplinaire de recherche sur la Mémoire de l’université Saint Joseph, et responsable de la section information-communication à arcenciel (association oeuvrant pour le développement durable). Expert international pour l’axe des traditions populaires, elle a récemment fondée une maison d’édition Al Ayn, spécialisée dans le patrimoine culturel et architectural du Liban et du Moyen Orient. Houda Kassatly est auteur et photographe de nombreux ouvrages dont Beyrouth : L’iconographie d’une absence aux Editions Al Ayn, Les camions peints du Liban d’aujourd’hui aux Editions Terres du Liban, De pierres et de couleurs. Vie et mort des demeures du vieux Beyrouth aux Editions Layali. Ses photographies ont fait l’objet de nombreuses expositions au Liban et en France.

Détails
Date de parution : décembre 2010
Bilingue français/anglais
224 pages
Format 22x28cm
ISBN 978-2-36086-014-2

Source : Tamyras
Libnanews

Article précédentQuand le Liban participait à la course spatiale
Article suivantMgr Bechara Rahi, patriarche
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/