Moins d'une minute de lecture

Les autorités américaines ont confirmé avoir intercepté un avion civil iranien dans le ciel syrien dans la nuit de jeudi à vendredi. Ce dernier appartenant à la compagnie Mahan Air volait en direction de l’Aéroport International de Beyrouth.

Selon les Etats-Unis, cette interception constituait une opération de routine. Les pilotes du F15 ont conduit une inspection visuelle à environ 1 kilomètre de distance de l’aéronef. Une fois identifié, le F15 se serait éloigné, indique le communiqué, conformément aux “standards internationaux”.

Cependant, les chaines de télévisions iraniennes ont diffusé des enregistrements amateurs tournés dans le ciel de la région de Tanaf par les passagers de l’avion iranien montrant 2 avions de chasse – identifiés par Téhéran comme étant Israélien – à proximité de leurs aéronefs. L’avion aurait alors brusquement changé de direction, perdant brutalement son altitude afin d’éviter toute collision avec les avions de chasse. Plusieurs passagers ont été blessés dans la manoeuvre.

De source médiatique, on indique que 155 passagers se trouvaient à bord de l’avion de ligne. Certains ont été évacués à leur arrivée à l’Aéroport International de Beyrouth.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français