Les vides à combler.

0

“Un être humain qui n’est pas divisé, fragmenté en lui-même, est véritablement un individu. Mais la plupart d’entre nous ne le sommes pas. ..le sens donné.. à ce mot “individualité”…veut dire une harmonie complète entre l’esprit, le coeur et l’organisme physique. Alors seulement l’individu existe.” Krishnamurti.

Nous présentons tous des dispositions à convenir aux envies, à de vifs souhaits et au “grand” rêve. Elles varient selon le cheminement générationel et historique propre à chacun.  Néanmoins, dans notre pays, la caractéristique des mentalités diverses est rarement un sujet attractif. Cependant, nous devrions penser et reconnaître ensemble la vraie raison des crises et des conflits qui minent nos quotidiens depuis si longtemps déjà. Celà exigerait d’accepter de perdre la face des apparences trompeuses pour avouer le tort que beaucoup continuent de causer à leur pays. Ce type de dialogue, pourtant fort révélateur de véritables initiatives, lucide et bienveillant dans le fond, inspire peu de citoyens et de rares responsables.

Eux, semblent n’avoir pas vraiment choisi de favoriser une individualité libanaise constructive mais passive. Au lieu de s’ appliquer à convenir aux échéances constitutionnelles, bien au delà des mésententes, ils provoquent un terrible vide actuel de la légalité avec cette insolente et insensible ‘tranquillité”: Celle de se croire intouchables par une quelconque action démocratique appropriée. Certains citoyens vont user du mode verbal en milieu clos pour véhiculer leurs plaintes. D’autres, des activistes de la société civile choisissent de dénoncer ouvertement et d’agir sur le terrain. Ceux là travaillent pour réaliser un changement positif sur la base d’un accord consensuel positif entre libanais. Ils revendiquent une réflexion transparente de l’appartenance à la nation, critique des attitudes défaitistes ou soumises aux raisonnements des diverses tendances politiques. Désormais, le but national essentiel ne se limite plus à résoudre le problème dramatique du vide présidentiel mais à dénoncer fermement toute procédure illégitime, protectrice de comportements inacceptables et non critiquable dans tant d’autres fonctions!

L’identité nationale crie, des besoins vitaux de réémergence en chacun d’entre nous, un sens net, une responsabilité claire des droits réclamés et poursuivis ainsi que des obligations assumées. Pour protéger la constitution libanaise et nous prémunir de tant de vautours, il faudrait apprendre à ne convenir qu’avec ceux qui la représentent légalement dans les textes et la défendent effectivement!

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.