Dans un communiqué de presse publié le 28 février dernier, la société libanaise de télécommunication mobile gérée par Orascom Télécom, a annoncée avoir octroyé à la compagne suédoise Ericsson le contrat permettant de déployer un réseau de télécommunication mobile de 3ème génération au Liban.

Selon les 2 compagnies, la société Ericsson sera responsable de la mise à jour du réseau actuel d’Alfa ainsi que du déployement de nouvelles technologies aux normes 3G/HSPA+ sur l’ensemble du territoire libanais.  Selon le PDG d’Alfa Marwan Hayek, l’introduction au Liban d’un réseau 3G permettra aux utilisateurs de rester en contact les uns les autres via l’utilisation d’une plateforme « voix », de données, de médias, voir d’un résseau social.

Le responsable Moyen-Orient et Afrique du Nord de la société Ericsson, Tarek Saadi, a souligné la présence continue au Liban de cette dernière, ses 60 dernières années et la présence au Liban de 300 personnes appartenant à cette dernière, dont des ingénieurs et des techniciens. Tarek Saadi a exprimé sa satisfaction dans le déployement de la technologie 3G au Liban estimant que cette dernière améliore la productivité, l’éducation et la richesse nationale.

Ce réseau 3G ne sera cependant pas le premier déployé au Liban, un réseau expérimental ayant été mis en place entre juin et décembre par l’équipementier Nokia, en coopération avec Alfa, entre différentes universités , dont l’AUB, l’ESIB et l’UL.

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.