Le prix des carburants a légèrement augmenté ce lundi 29 mars, indique le ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques.

Ainsi le prix de l’essence SP95 est désormais à 39 700 LL par 20 litres (+400 LL). Le prix du bidon de 20 litres de SP98 passe à 40 900 LL (+500 LL).

Contrairement à la semaine dernière, le prix du fioul et du gaz est également en augmentation.

Le bidon de fioul coutera désormais 28 000 LL (+500 LL)

Le prix de la bouteille de gaz de 10 kilo est aussi à la hausse. Elle coutera désormais 27 800 LL (+400 LL).

Cette information intervient alors que le Liban traverse une grave crise économique et connait actuellement une détérioration accrue de sa monnaie face au billet vert sur fond de crainte de voir les prix des produits essentiels s’envoler suite à l’épuisement des réserves monétaires disponibles de la Banque du Liban. Ces dernières subventionnaient jusqu’à présent l’achat du carburant, des médicaments ou encore de la farine nécessaire à la fabrication du pain.

La Livre Libanaise a ainsi perdu près de 100% de sa valeur désormais, avec un taux de change qui est passé de 1507 LL/USD jusqu’à atteindre il y a peu 15 000 LL/USD en l’espace de moins de 2 ans. Désormais, le salaire minimum représenterait moins de 2 USD par jour alors que le seuil de pauvreté est estimé à 6 USD par jour. 65% de la population vivrait sous ce seuil désormais et aucune amélioration des conditions sociales et économiques n’est pour l’heure envisageable.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.