Des pourrritures aux ordures.

9

Nous sommes incontestablement au meilleur d’une inimaginable mais dramatique rigueur: Celle de révélations catastrophiques perfusées à la mesure du wait and see .. Elles concernent récemment tous les aspects de l’hygiène alimentaire des libanais. On peut déjà indexer les affaires courantes de certains sous le couvert d’assurances politiques bien huilées. La boîte à Pandore dégage ici bien plus que les conséquences d’une légitime et courageuse dénonciation de la part de mr Abou Faour. Certains hommes aux affaires criminelles récupérées par de hauts « responsables » empoisonnent à volonté le libanais depuis une éternité, au prix cher de la qualité trompeuse,  médiatisée, achetée et servie en pleine crise économique!!

Nous passons le temps à accuser tant d’autres de nos maux multiples alors que le niveau de corruption dévoile chez nous une écoeurante réalité: Les assassins de la République, des lois, des fonctions, de la confiance des gens, de leurs poches, de leurs santés et de leurs vies sont bien présents autour de nous! A choisir donc entre mourir à déguster nos maladies sur nos tables ou déterrer ces pourritures et les lâcher aux ordures!

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.