Dans le meilleur des mondes il y a ceux qui; sèment pour récolter, cherchent pour trouver, travaillent pour êtres appréciés, apprennent à évoluer harmonieusement les choses de la vie, mijotent un processus de grandir adapté aux respects de l’expérience et de l’âge. Les dispositions des uns et des autres pourraient suivre alors, la douce inclinaison des courbes pour concilier en eux, avec quelques personnes et/ou un animal fidèle, un espace d’humour, une certaine insouciance et la culture de la brièveté. Cependant, dans un monde opposé, les Cèdres éternels, nos martyrs et de persévérants croyants en la nation, semblent devenir aujourd’hui les seules réalités phares qui témoignent des douloureuses insultes au passé national et des abusives incohérences aux « intelligences multiples ». Elles se traduisent par le viol systématique des pensées citoyennes appliquées et rationnelles. Elles sont agressées par les concomitances des convenances particulières, émanant de responsables politiques qui exercent les droits suivants: Ceux de « réfléchir » longuement à un projet de gouvernement et finalement, d’agréer pour « le meilleur intérêt de la République », de laisser des « conjonctures régionales favorables » décanter le blocage actuel et décider ainsi de ce qu’ils penseront et diront!!

Entre temps, le très instable déséquilibre sécuritaire bouffe la vie des gens. Ils observent  solitairement la perplexité des drames socio-économiques qui les conditionnent intimement.

Devraient-ils désormais se convaincre qu’au Liban; tout et rien, les morts, les morts vivants, les présents, le maintenant et l’avenir ne sont que des constats, prisonniers uniquement des stratégies locales, régionales et internationales? Pourrait-on encore espérer quoique ce soit de ceux qui parlent pour nous mais qui en fait pensent, se comportent et représentent essentiellement des vues pilotées selon des agendas bien différents des bases de notre constitution et de notre République libanaise? Si,  toutes ces graves inquiétudes qui préoccupent de nombreux citoyens sont dénuées de tout fondement, il serait alors absolument nécessaire de la part de toutes les orientations partisanes dites représentatives de majorités populaires, de le déclarer fièrement pour le savoir! Saurons nous enfin, si on vit ouvertement dans un État démocratique ou dans une tour de Babel!

Joe Acoury.