Sur le champs de bataille les soldats protègent vaillamment en première ligne le roi, la reine et la cour du palais. Ils sont préparés à lutter, à préserver le territoire et la liberté des habitants du royaume malgré les manigances, les complots qui pourraient menacer l’équilibre du règne. Leurs présences au coeur de l’armée déclarent la force de frappe, l’endurance aux épreuves multiples et l’unité nationale parmi tous ses valeureux officiers. Cependant, l’attentat terroriste hier au barrage de l’armée au Hermel confirme aussi une agression criminelle et sauvage contre chaque fils de la nation. La nécessaire et solidaire réponse devrait repositionner toutes les tendances politiques et religieuses authentiquement libanaises sur une même ligne de combat avec l’armée. L’urgent besoin de barrages aux frontières ouvertes s’impose ainsi par une décision ferme, rapide et unifiée de toutes les options partisanes au sein du gouvernement de coalition nationale. Celà exprimerait déjà un premier acte d’ordre politique pour soutenir inconditionnellement notre armée et préserver alors tout autre crédible projet, présent et futur au nom d’une citoyenneté responsable!

Sans la mise en échec des insécurités gravement fréquentes, l’exercice démocratique libre ainsi que le respect des étapes vers l’échéance présidentielle demeurent-ils des perspectives certaines?

Joe Acoury.

Comments are closed.