Un cri aux citoyens du monde

2
3 minutes à lire

Des citoyens victimes de leurs négligences

Le Soleil se lève , les yeux s’ouvrent pour un nouveau jour. La routine, ses priorités, semblables ou différentes de la veille engagent l »individu à vivre un certain quotidien. Les événements internationaux annoncent aujourd’hui  les risques de guerre, »limitée », « régionale » et même mondiale à travers les médias. Ils attirent et captent l’attention pour quelques instants. Des scènes relatent des réalités graves et dramatiques. On en parle peu, beaucoup ou pas,mais en tout cas, l’organisme inscrit les séquences, l’image, le mot, la parole… et puis, plus rien. L’impact émotionnel installe une empreinte particulière  dans un coin de la mémoire. Il se dissiperait subtilement faute d’implication humaine suffisante et d’une attitude  dépendante de ceux qui décident pour le présent et l’avenir du globe terrestre.
A force de reprendre et de développer les mêmes thèmes  on finit par se taire, tourner, hocher la tête, se lasser d’écouter …Voilà une page en plus à tourner, une de plus en « impuissants » spectateurs. Ainsi, Adam a parcouru un long chemin depuis la création du monde suivant ; la voix du rêve, l’écho des prophètes dans le désert, les rumeurs de bouche à oreille, le message des pigeons voyageurs… jusqu’au bref balayage visuel sur petit ou grand écran de la riche et pathétique histoire récente de l’humanité. On discute beaucoup en ces temps-ci dans les parlements européens, au congrès américain, d’accusations, de preuves liées à l’utilisation  d’armes chimiques en Syrie, de « punitions  » et des hauts risques d »attaque sur le territoire Syrien. Cependant, les gens se soucient d’abord de leurs vécus individuels, familiaux, du travail, des rentrées, des achats, de l’économie mondiale. Leurs représentants, ces chefs des superpuissances vont réfléchir,décider et peut-être conduire la région du Proche et Moyen Orient vers une avalanche de catastrophes qui ne les inquiète que de loin.
Pourtant ; Entre choisir une solution pacifique, courageuse au problème syrien ou la guerre, la nature conciliatrice de nombreux hommes de paix a déjà opté pour l’admirable leçon de coexistence du Saint Père  pour promouvoir la sagesse de la réflexion à travers la prière et le jeune. D’autres pays on préféré attendre que les décisions viennent de l’Onu ; ces Nations dites « Unies » qui ont pourtant reconnu des régimes arabes non respectueux des droits de l’homme, de la démocratie et du droit des peuples.

Citoyens du monde:
De quel ordre mondial s’agit il de discuter urgemment de nos jours ? Est ce celui de  l’Amérique qui pèserait  d’abord une éventuelle frappe au régime Syrien alors que la responsabilité et la condamnation première devrait autant concerner les raisons du laxisme longtemps durant accordé aux fausses démocraties au nom d’intérêts stratégiques divers ?!
Quelle est donc la crédibilité et le sens d’une citoyenneté et de la culture des civilisations  quand l’arme délivrée aux tueurs sort des usines et de marchands de canons installés dans ce monde « libre »?
Au nom de la démocratie ,qu’attendez vous  pour dénoncer ouvertement, publiquement, systématiquement la production de toutes les armes, »conventionnelles » et chimiques  afin de remplacer définitivement la poudre des crimes par l’initiation aux politiques fermes mais pacifiques afin qu’aucun conflit ne puisse être désormais résolut par la mort du genre humain?

Citoyens ! Avant d’êtres pour ou contre la guerre punitive, ne soyez plus ces regards hagards suspendus aux influences. Prenez en charge votre conscience humaine en défendant et proclamant que seule une coordination  internationale bienveillante, autocritique, correctrice des erreurs, réformatrice du sens des intérêts vitaux peut  être acceptable pour prévenir et résoudre les crises aiguës. Acharnez-vous pour la non violence comme le seul et véritable salut afin de faire face à l’injustice de votre flagrant silence et à toutes les autres intolérables !

Par Joe Acoury
Libnanews

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Nos Lecteurs sont également les auteurs de ce site. Vous pouvez soumettre votre tribune libre, vos réactions ou analyses en rapport avec les évènements actuels, en envoyant un courriel à [email protected] Une fois accepté par l’équipe Libnanews, votre texte sera publié dans la rubrique opinion ou dans les catégories appropriées. N’oubliez cependant pas les règles élémentaires de la courtoisie et veuillez respecter les règles et les usages de la Langue Française. Nous ne sommes toutefois pas responsables des opinions ou du contenu soumis par Nos Lecteurs.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.