Je rêve d’un “chez nous” à nous!

185

“I have a dream” , avoir un jour un “CHEZ-NOUS” à nous. 

Actuellement notre chez-nous ressemble à un lupanar tenu par des mafieux et pourvoyeurs politiciens qui s’enrichissent en nous offrant à leurs clients. 

Notre chez-nous d’aujourd’hui s’apparente à un attroupement d’humains antithétiques mais condamnés à cohabiter pour éviter d’imploser et disparaître.

Jésus a dit « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. » 

Le sel libanais s’est métamorphosé petit à petit en cocktail explosif programmé pour pétarader de temps en temps, souvent par téléguidage étranger. 

Le sel du Liban restera poisser à jamais tant que son peuple demeure prisonnier de son addiction à ses seigneurs de guerre et leurs protecteurs étrangers, un peuple hébété et assommé par une descente vertigineuse vers des enfers économiques, politiques, sanitaires et moraux. 

Prions pour le Liban, prions pour l’avènement d’un sauveur humain ou divin, tel Gandhi, Mandela, Martin Luther King , ou une fée aux pouvoirs magiques capable de redonner à notre sel sa vraie saveur . Il est encore temps, mais pas pour longtemps.

Beyrouth je t’aime et t’aimerai pour toujours. Hâte d’être dans tes bras.

Le Liban, je te hais d’Amour.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Sami GHADDAR
Sami GHADDAR, Franco-libanais, architecte, professeur d'université et auteur de plusieurs romans(Graines et Zèle, passé composé, Tourbillon, Habib président,....)