Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

La livre libanaise a franchi le seuil symbolique des 24 000 LL/USD ce mercredi 24 novembre au marché noir, son plus bas historique alors que les autorités libanaises peinent à mettre en place le programme de sauvegarde destiné à la population la plus vulnérable face à la crise économique.

Pour rappel, la livre libanaise a vu sa valeur s’effondrer de plus de 90% ces 2 dernières années, sur fond de crise financière induite par les importantes pertes du secteur bancaire mais également politiques. La classe politique traditionnelle est ainsi accusée, par sa collusion avec les banques libanaises, d’avoir mis en échec le plan de sauvetage économique en raison des importantes et profondes réformes à mettre en place.

Désormais, plus de 82% de la population vivrait ainsi sous le seuil de pauvreté et plus de 30% dans un état de pauvreté extrême alors que l’accès aux marchandises les plus basiques est désormais limité comme les médicaments, voire même les carburants avec la fin des subventions accordées jusque là par la Banque du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.