Des incidents ont actuellement lieu, pour la 3ème journée consécutive à Tripoli au Nord du Liban. Des manifestants qui se sont rassemblés Place Abdel Hamid Karamé seraient actuellement en train de lancer des pierres sur le sérail de la ville.

Pour rappel, l’armée libanaise a indiqué, plus tôt dans la journée, que 31 soldats ont été blessés dans les incidents qui ont eu lieu hier soir à Tripoli au Nord du Liban. 5 personnes soupçonnées d’acte de vandalisme ont également été arrêtées pour dégradation de biens publics et privés. 

La Croix Rouge Libanaise a également indiqué que plus d’une dizaine de personnes ont été blessées, dont 9 qui ont été hospitalisées.

D’importants incidents ont eu lieu hier, à l’issue de manifestations contre les mesures de confinement imposées par les autorités libanaises en raison de l’épidémie du COVID19 au Liban et en raison de la crise économique que traverse actuellement le pays des cèdres.

Les manifestants ont ainsi incendié notamment la voiture personne d’un membre des Forces de Sécurité Intérieure ou ont également lancé des cocktails incendiaires ou encore des feux d’artifices contre les forces de l’ordre, les forçant à répliquer à l’aide de gaz lacrymogènes et de balles caoutchoutées .

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.