Moins d'une minute de lecture

16 412 contraventions ont été distribuées depuis vendredi 17 heures, indique un communiqué des forces de sécurité intérieure.

Pour rappel, les autorités libanaises ont mis en place un confinement général qui devrait ainsi aller du 14 novembre au 30 novembre en raison de la hausse importante du nombre de cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID-19.

Alors qu’un allègement des mesures était évoqué par le ministre sortant de l’intérieur Mohammed Fahmi en début de semaine, les dernières chiffres de personnes contaminées semblent ainsi amener plutôt à son renforcement. Plus de 2000 cas auraient ainsi été diagnostiqués hier.

Au total, 110 037 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, passant donc du seuil des 100 000 cas depuis ce vendredi 13 novembre

Le nombre de contaminations locales reste toujours important avec 2074 cas. 10 cas sont en provenance de l’étranger. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 107 406 cas locaux et de 2 631 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 46 657 personnes. Le nombre de guérisons est également revu à la hausse. 62 528 seraient ainsi guéries. 

Le nombre d’hospitalisation est revu à la hausse par rapport à hier avec 872 personnes dans les hôpitaux, repassant au-dessus du nombre de 800 cas. Par ailleurs, 327 personnes sont dans un état considéré comme critique.

13 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 852 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020. 

Plus de 100 personnes contaminées par le COVID-19 sont ainsi décédées cette semaine.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.