Des photographies du Liban confronté au coronavirus. Lundi 23 mars 2020. Crédit Photo: Francois el Bacha pour Libnanews.com

Le nouveau couvre-feu décidé suite à l’augmentation importante du nombre de cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID19 est entré en vigueur ce jeudi. Ces mesures seront valides du 30 juillet au 3 août et du 6 août au 10 août.

Selon les directives du ministère de l’intérieur, les entreprises essentielles comme les pharmacies supermarchés, institutions militaires et établissements hospitaliers sont exemptées de ces mesures. Toutes les autres entreprises publiques et financières comme les banques qui ont annoncé leurs fermetures via un communiqué de l’Association des Banques du Liban fermeront leurs rideaux.

Seules exceptions, les services de livraison à domicile ou les drive-in pourront continuer à opérer de 6 heures du matin à 20 heures du soir. Les salles des restaurants devront cependant fermer leurs salles.

Les institutions publiques ou encore les municipalités pourront être ouvertes certaines heures.

Aucune restriction du trafic routier n’est pour l’heure à l’ordre du jour durant ce confinement. Cependant, les transports publics devront opérer à seulement 50% de leurs capacités avec le port du masque obligatoire. Les gens de plus de 65 ans sont aussi appelés à rester chez eux sauf urgence médicale.

Les autorités libanaises avaient levé les mesures de confinement imposées le 15 mars dernier, de manière progressive dès le mois de mai jusqu’au début du mois de juin.

Il s’agit, pour les autorités libanaises de faire face à la brusque augmentation du nombre de personnes contaminées par le coronavirus en raison des craintes de voir le Liban perdre le contrôle de la situation.

Au total, 4 023 ont été contaminées par le virus depuis son apparition au Liban, le 21 février. 

1 710 personnes sont guéries et 2 313 personnes souffrent actuellement de la maladie.

Le Liban déplore par ailleurs 54 décès.

Lire également

Lebanon has so far registered 4,020 COVID-19 cases and 54 deaths since the virus was first detected in late February. 

Daily cases started to sharply increase in July, and the high number of cases was a result of the community spread of the disease and not just large clusters in certain areas that were easy to control. 

Rafik Hariri International Airport also reopened at the beginning of July, however expat returns did not greatly affect the number of positive results, except for those who infected large groups of people before quarantining.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.