En marge de la 4ème édition de la conférence de la Lebanese Diaspora Energy qui se déroule sous la présence de 2000 Personnes au BIEL de Beyrouth, le Président de la République Michel Aoun et le Premier Ministre Saad Hariri ont signé ce jeudi un décret accordant aux expatriés libanais de se voir réaccorder la nationalité libanaise.

Le décret permettant le recouvrement de la nationalité par la diaspora libanaise, signé par le Président Michel Aoun et son Premier Ministre Saad Hariri. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le décret permettant le recouvrement de la nationalité par la diaspora libanaise, signé par le Président Michel Aoun et son Premier Ministre Saad Hariri. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Cette mesure concerne notamment les personnes originaires du Liban ayant quitté le Pays des Cèdres après 1932.

Le Président de la République a déploré l’émigration de nombreux jeunes libanais, estimant qu’il s’agit d’une exportation de cette jeunesse en lieu et place de celle de la production locale. « Le passé du Liban sur le plan de l’émigration est douloureux, c’est une taxe émotionnelle que nos familles paient depuis que notre pays exporte ses fils à la place de ses produits », a-t-il estimé.

Mettant l’accent sur l’importance de « l’héritage libanais », il a cependant estimé que l’émigration n’était pas un luxe, mais le fruit de circonstances politiques, sociales et économiques difficiles.

Auparavant, le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil a déclaré que les partis politiques se battent pour élaborer une loi électorale qui comprend six sièges au Parlement à destination de la diaspora libanaise » qui serait ainsi prise en compte.

Pour rappel, le projet de loi permettant le recouvrement de la nationalité libanaise a été adopté en 2015 par le Parlement, sur proposition commune des députés des Forces Libanaises de Samir Geagea et du CPL, parti du Président de la République Michel Aoun. Toute demande pourra se faire via le site www.lebanity.gov.lb qui transmettra ses informations à la Sureté Générale en charge d’en vérifier l’authenticité et également les origines des demandeurs.

La diaspora libanaise compte entre 4 millions et 14 millions de personnes d’origine libanaise (selon la prise en compte des descendants de re, de 2ème, de me, voire de 4ème génération dont certains ont quitté le Pays des Cèdres dès le 19ème siècle.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.