Selon un rapport publié par une compagnie installée à Dubai, le nombre de ressortissants libanais investissant en vue de l’acquisition d’une seconde nationalité a augmenté de 27% pour la seule année 2017.

Selon le rapport, parmi les ressortissants libanais désirant acquérir une nouvelle nationalité, 66% résideraient à l’étranger et 34% au Liban même. 75% des demandes seraient faites dans un cadre familial et 25% d’ordre personnel. Les principales raisons à cette demande seraient liées aux difficultés faite pour l’obtention de visa, aux permis de résidence à l’étranger ou encore à des restrictions d’ordre professionnelles avec la nationalité du Pays des Cèdres.

Parmi les nationalités les plus demandées, St. Kitts & Nevis a vu ses demandes augmentées de 32%, les iles Dominiques de 21%. Ces 2 pays permettent l’acquisition d’une nationalité et d’un passeport lié au Commonwealth Britannique.

93% des libanais ayant fait une telle demande auraient contribué à des fonds gouvernementaux en vue de cette acquisition et 7% via l’achat de biens immobiliers comme cela peut être le cas notamment à Chypre.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.