Le parti Kataëb a indiqué que des coups de feu auraient été tirés contre son siège situé à Saïfi à Beyrouth à l’aube ce dimanche. Il aurait été atteint par 6 balles, tirées à l’aide d’une mitrailleuse.

Le parti Kataëb appelle, dans un communiqué, les forces de sécurités à identifier les assaillants, rappelant que le bâtiment “restera ouvert à tous les libanais et le coeur de la bataille pour la souveraineté, l’indépendance et une vie digne”. Le siège du parti Kataëb a été désigné, toujours selon le communiqué, comme étant “la maison du peuple de la révolution du 17 octobre”.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.