Le coordinateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Jan Kubis, a appelé sur twitter ce dimanche les créanciers détenant une partie de la dette libanaise à coopérer avec le gouvernement libanais au lendemain de l’annonce par les autorités libanaises d’un défaut de paiement, une première dans son histoire.

Kan Kubis est revenu sur les propos du Premier Ministre Hassan Diab, qui a reconnu l’échec du modèle économique rentier actuel, et estimé nécessaire aujourd’hui d’éviter un défaut de paiement désordonné suite à la suspension du paiement des euro-obligations du 9 mars dictée par la situation critique du pays”, allusion aux négociations à venir.

À ce sujet, le Liban “chercherait à restructurer ses dettes d’une manière conforme à l’intérêt national”, avait annoncé Hassan Diab.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.