L’Armée Libanaise se déploie massivement au centre-ville de Beyrouth en proie à des scènes importantes de vandalisme.

Des voyous ont tenté d’incendier un certain nombre de bâtiments du centre ville après avoir pillé les magasins de la place Riad Solh et de la rue menant à la place des Martyrs.

D’abord empêchées d’intervenir, les forces de sécurité intérieur et les brigades anti-émeutes ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Pour l’heure, les affrontements entre les casseurs et les forces de l’ordre se situent entre la rue Béchara el Khoury et la place des martyrs dont les forces de sécurité ont repris le contrôle. Les FSI ont par ailleurs été victimes de jets de pierre depuis le ring Fouad Chéhab.

Des journalistes dont le correspondant de la chaine Al Jadeed ont été blessés dans les incidents.

On annonce également que la corniche Mazraa est actuellement bloquée au trafic routier.

Par ailleurs des incidents ont également eu lieu à Tripoli au Nord du Liban quand des casseurs qui avaient auparavant coupé les routes se sont mis à piller des banques et des magasins. L’Armée Libanaise est également intervenue en tirant des gaz lacrymogènes sur ces derniers pour tenter de les disperser.

La place Al Nour a également été témoin d’affrontements entre manifestants et unités de l’Armée Libanaise appuyée par les Forces de Sécurité. Ces derniers ont été victimes jets de cocktails molotov et de jets de pierre.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.