Le directeur de l’enseignement supérieur arrêté pour fraude

0
305

Le directeur de l’enseignement supérieur Ahmed el Jammal a été arrêté après que des informations aient indiqué qu’il est soupçonné d’avoir reçu d’importantes sommes d’argent en contrepartie de faux diplômes.

4 autres fonctionnaires du Ministère de l’Education Nationale seraient par ailleurs également impliqués.

Certains de ces faux diplômes auraient été octroyés à des étudiants de l’Ecole Militaire. L’utilisation de ces faux documents avait déjà été révélée, il y a quelques mois sans que suite ait eu lieu jusqu’à présent.

Cette arrestation aurait été effectuée à la demande du Ministre de l’Education et de l’Enseignement Supérieur, Akram Chehayeb.

En décembre 2018, l’ancien Ministre de la Justice, Salim Jreissati avait demandé à son homologue de l’Education Nationale, Marwan Hamadé, d’enquêter sur l’octroi de faux diplômes de nombreux étudiants après les sanctions imposées à 3 établissements universitaires. Ainsi l’American University of Culture and Education, l’Université Franco Libanaise s’étaient vus infligés une amende tandis le Sidon University College voyait – en plus de l’amende – son accréditation être suspendu.

Cette affaire avait été déjà révélée suite à la participation des détenteurs de ces faux diplômes à des postes au sein des administrations publiques et des institutions sécuritaires.

En octobre 2018, les unité du renseignement militaire avaient déjà arrêté un certain nombre d’individus sur ces mêmes charges.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.