La rue a réagi négativement suite à l’annonce de la formation du nouveau gouvernement Hassan Diab ce soir, avec le blocage d’axes majeurs de la circulation au niveau de la capitale et des différentes régions du Liban.

Ces manifestations interviennent en dépit de la promesse du, désormais, Premier Ministre, à considérer son gouvernement comme un cabinet d’experts.

Au centre-ville de la capitale, un rassemblement a actuellement lieu pour dénoncer la formation du nouveau gouvernement, tout comme à Tripoli au Nord du Liban, place al Nour. À Beyrouth, des incidents seraient rapportés par les journalistes présents sur les lieux qui font état de tirs de feu d’artifice à l’encontre des Forces de l’ordre.

Au niveau de la capitale, le trafic routier au niveau de la Cité Sportive a été brièvement interrompu par des pneus en feu. Il a depuis repris.

Cependant, la circulation est toujours interrompue au niveau du rond point Cola et des quartiers de Verdun et de Qasqas ou encore plus au sud de la localité de Naameh.

À Jbeil, le trafic routier est également interrompu ce soir. Des pneus ont également été mis en feu à Jounieh ou des incidents sont signalés.

À Saida, la place Elia est bloquée au trafic routier.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.