Beyrouth vu depuis Harissa. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Beyrouth vu depuis Harissa. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

Les églises libanaises ont rouvert leurs portes aux fidèles ce dimanche après plusieurs semaines de fermetures en raison des risques liés au coronavirus COVID-19 à condition de respecter certaines mesures, conformément à un décret publié par le Ministère de l’Intérieur.

Celui-ci prévoit la mise en place de mesures de surveillance de la température à l’intérieur des lieux de cultes. Aussi il s’agira de se désinfecter à l’entrée des bâtiments et de respecter les mesures de distanciation à l’intérieur.

Elles avaient vu leurs portes fermées – tout comme celles des mosquées – suite à l’adoption par le gouvernement libanais de mesures de confinement, le 15 mars dernier.

Cette décision de rouvrir les lieux de culte pourraient cependant être remises en cause suite une nouvelle augmentation des cas de contaminations locaux. Sur 36 cas diagnostiqués ces dernières 24 heures, 23 cas seraient d’origine domestique, indique le dernier communiqué du Ministère de l’Intérieur.

Le Ministre de l’intérieur, Mohammed Fahmi, a donc mis en garde la population suite au relâchement de la discipline de la population. De nombreuses personnes ont été ainsi vues se promener de la capitale, Beyrouth, mais également dans les autres villes libanaises sans masque dans les rues.

Le Premier ministre Hassan Diab avait pourtant mis en garde, la semaine dernière, contre une possible 2ème vague qui pourrait toucher jusqu’à 56% de la population libanaise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.